Est-ce possible de rencontrer une femme qui parle déjà français ?

Vous recherchez une femme célibataire russe ou ukrainienne qui parle français?

 

C’est certain que tout homme intéressé par une relation sérieuse ou un mariage avec une femme russe ou ukrainienne voudrait faire le moins d’efforts possible et souhaiterait rencontrer des femmes qui parlent déjà français et qui ont, de préférence, un diplôme d’un métier demandé dans son pays.

Mais, dans la réalité, si vous cherchez de telles femmes vous allez vraiment vous compliquer la tâche pour les raisons suivantes :

  1. En cherchant une femme qui parle français vous limiterez votre choix à seulement 3% des profils de notre site de rencontre UkReine.comau lieu de chercher parmi la totalité des profils de femmes russes et ukrainiennes. Pendant ce temps vos concurrents célibataires cherchent une femme qui est belle, qui a des valeurs profondes de la famille traditionnelle et qui pourrait être au final une bien meilleure compagne.
  2. Les femmes russes ou ukrainiennes qui parlent français peuvent facilement s’inscrire elles-mêmes sur des sites de rencontres français et recevront tous les jours des dizaines de messages d’hommes intéressés. Vous allez vous retrouver avec une très grande concurrence et ce n’est plus vous qui choisirez mais elle.
  3. La langue russe est assez complexe mais elle comporte beaucoup d’éléments lexicaux et grammaticaux en commun avec le Français. Environ 20% du vocabulaire a une éthymologie commune, et les femmes de l’Est parlent souvent plusieurs langues, donc, après 3 ou 4 mois de cours intensifs, elles seront en mesure de se débrouiller correctement en français.

 

Donc, au lieu de perdre votre temps à chercher une femme célibataire qui parle français, il serait bien plus logique de vous baser sur des valeurs plus importantes et bien plus difficiles à changer : l’âge, l’apparence, le caractère, etc. N’oubliez pas que pour elles, la langue est un élément incontournable de leur intégration, et qu’elles seront motivées à l’apprendre, il n’en va pas forcément de même pour certains traits de caractère.