Episode 1: Mon incroyable histoire avec l’amour de l’Est

Hello tout le monde!
Ma situation est à la fois formidable et compliquée. J’ai 47 ans, et je suis célibataire depuis près de 10 ans. Mes amis m’envient, eux qui se débattent avec leur femme, souvent la même depuis longtemps. La tendresse des débuts a laissé la place à un max d’obligations, d’emmerdements, etc… Je suis sûr que vous voyez de quoi je parle !
Moi, en revanche, je suis seul, mais ça me pèse. Les femmes de mon âge ne me plaisent pas, physiquement et même mentalement. Et puis, disons la vérité, j’ai toujours aimé les filles un peu plus jeunes.
Donc, après avoir tout essayé dans ma région, (annonces, discothèques, mariages, amies d’amis, drague au supermarché…), sans trop de succès, j’ai donc décidé d’aller chercher mon bonheur ailleurs. Bizarrement, quand on s’intéresse un peu à la question, c’est très simple de choisir sa destination: Bien sûr, il faut cibler les pays dits «pauvres». C’est sûr que plus le pays est riche, moins les femmes sont intéressées par les hommes. En France, aux Usa, en Suède, ou encore en Allemagne, les femmes n’ont absolument plus besoin des hommes, elles ont plein d’autres distractions, parmi lesquelles le shopping…


En revanche, en Afrique, en Asie, ou encore dans les pays de l’Est, elles ont peu de moyens, les hommes là-bas, ont des problèmes aussi et les délaissent, quand ils ne les battent pas! Donc, en schématisant, plus le terrain est propice, mieux c’est pour nous! (Je sais, c’est peut être pas beau à dire, mais c’est la triste réalité). Une fois la décision de partir à l’aventure, (car c’est une vraie aventure!), prise, et d’enfin agir au lieu de rester seul ou mal accompagné jusqu’à la mort, je vais donc choisir le pays le plus proche de mes attirances féminines. (Inutile de dire que si j’aimais les asiatiques, j’aurai peut-être choisi le Cambodge!).
La Russie et l’Ukraine ont donc attiré mon regard tout naturellement. Je continue mes recherches et je découvre qu’il y a un écart de coût non négligeable entre ces 2 pays. L’Ukraine emporte finalement la bataille haut la main, tant elle est avantageuse pour mon porte-monnaie. A cette étape de ma recherche, je ne sais encore pas ce que je vais y trouver, mais je suis déjà excité à l’idée d’aller me promener loin de chez moi pour trouver la nouvelle femme de ma vie!

Bien-sûr, mon projet fait rigoler tout le monde autour de moi. Je commence d’ailleurs à regretter d’en avoir parlé. Mais j’avais besoin de conseils d’amis. Je m’aperçois que personne ne peut se mettre à ma place. Les ¾ de mes potes, même s’ils ne font plus attention à leur femme depuis longtemps, sont entré dans un sommeil profond qui les maintient dans un état de dépendance psychologique familiale.
Donc, en fait de conseils, je n’ai eu que des tentatives de découragement autour de moi. Quand aux épouses installées, elles ont vu en moi le danger, celui qui pourrait donner des idées «malsaines» à leur homme, autant dire que je ne suis plus le bienvenu dans les foyers de ceux qui sont en train de peu à peu devenir mes futurs ex-potes!

Mais je m’en fiche, mon choix est fait. Entre mes amis et ma vie, c’est tout de même ma vie là plus importante, non? C’est tout pour aujourd’hui.
A suivre