Episode 9: Le rêve d’une vie meilleure ?!

Salut !
Depuis que je me suis inscrit sur quelques sites de rencontres dédiés aux pays de l’Est, mon savoir-faire en la matière a considérablement évolué.
J’ai testé une quinzaine de sites automatisés, et quelques agence en ligne.
La différence ? Le prix. Les sites réputés automatisés sont sensé être moins chers; on écrit aux femmes qu’on sélectionne, le courrier est transmis automatiquement et on attend une hypothétique réponse. Les agences en ligne, en revanche, sont sensées faire un vrai travail de présentation de votre profile auprès des femmes qui vous intéressent. Tout ça, bien entendu, est à prendre avec des pincettes car, et c’est bien là le problème, tous ces organes de rencontres sont comme les garagistes : Gangrenés par la corruption et le mensonge. D’abord, d’après moi, plus de 80% des profiles sont faux. Fabriqués à l’aide de photos achetées à des femmes existant bien sûr, mais qui ont dû vendre leur image contre quelques billets, en Ukraine ou en Russie également, il faut bien joindre les 2 bouts…

Prenons quelques exemples concrets : Le site Merry-Cherry.com. Un site automatisé. Pleins de photos de femmes à la recherche de l’âme sœur, soit-disant. Je dis soit-disant car ce qui me choque pour commencer, c’est qu’elles soient toutes plus sexy les unes que les autres. Même à 40-50 ans, elles posent en dessous, en maillot de bain, ou en robe du soir avec décolté… Premier indice ! Pensez-vous réellement qu’une femme qui recherche l’homme de sa vie, oserait se montrer publiquement dans une tenue équivoque ? Peut-être aurez-vous envie de me répondre : «Mais non ! Tu comprends rien. Dans ces pays-là, c’est normal de poser comme ça. Les mœurs sont différentes !» Ah bon ? Et vous avez raison, on est beaucoup plus libérés en Europe qu’en Ukraine ou en Russie ! Je persiste et je signe : Si c’est trop sexy, ça n’est pas crédible. Ensuite, l’âge. Toujours sur Cherry-Merry.com, il est spécifié la fourchette d’âge correspondant à ce que chaque femme recherche. 8 profiles de femmes sur 10, disent rechercher un homme entre 40 et 70 ans. (Bizarrement, c’est l’âge moyen des gogos qui rêvent de refaire leur vie sur Internet !) Sincèrement, vous imaginez une femme de 30-40 ans qui pourrait avoir envie d’un homme de 70 ans ?

Encore une fois, impossible ! Même dans les pays de l’Est, les femmes veulent tomber amoureuses, ou au moins rêver. Quoi que vous puissiez croire, là-bas, personne ne meurt de faim, et même si leur vie n’est pas si rose, elles sont chez elles, avec leur famille, leurs amis, leurs habitudes, leur langue… Vous pensez qu’elles seraient prêtes à tout quitter pour quelqu’un qu’elles n’aimeraient pas, simplement parce qu’il est européen ?

Hehehe… Détrompez-vous ! Si elles rêvent d’une vie meilleure, ça n’est pas avec n’importe qui ! En revanche, si vous recherchez des profiles, qui, eux, accepteraient tout, à presque n’importe quel prix, il vous faudrait plutôt regarder vers l’Afrique. (Encore que les escroqueries à la rencontre pullulent là-bas également…) Mais il est vrai que les conditions de vie en Afrique sont telles, qu’en effet, il n’est pas rare de rencontrer une africaine prête à tout pour épouser un vieillard bien blanc, tant la tentation de quitter ce continent est forte pour pratiquement tous les autochtones ! Au risque de me répéter, ce qui est valable en Afrique ou même dans certaines parties de l’Asie, ne l’est pas, ni en Ukraine ni en Russie. Libre à vous de croire le contraire