La chasse et la pêche dans la zone radioactive de Tchernobyl en Ukraine

Sans l’homme le monde animal devient plus riche: les faits surprenants sur la chasse et  la pêche dans la zone de Tchernobyl en Ukraine

Il y a des années après cet accident nucléaire très important dans l’histoire. Et même si aujourd’hui la zone d’exclusion autour de la centrale reste encore interdite aux êtres humains, on constate qu’elle devient pourtant un vrai paradis pour les animaux. Imaginez-vous que beaucoup d’eux sont même inscrits dans la Liste rouge mondiale des espèces menacées. Impressionnant, n’est-ce pas?

przewalski Tchernobyl Ukraine

Le pygargue à queue blanche, la cigogne noire et le hibou grand-duc y retrouvent leur foyer, loin des humains. Dans les fleuves et les forêts de Tchernobyl on peut voir des blaireaux, des loutres et des lynx qui profitent du calme. On suppose que c’est justement sans l’homme que ces espèces rares ont survécu tant d’années. Comme les barrières entre les animaux et les êtres humains ont effacé, les premiers n’ont peur de rien, entrent dans la ville plus nombreux et même s’installent souvent dans les bâtiments abandonnés. Ils se nourrissent par les arbres fruitiers.

orignal Ukraine photo

D’après les statistiques, les animaux revenaient dans la zone de Tchernobyl pendant à peu près cinq ans. Comme rapporte le zoologue Denis Vichnevski, on observe l’augmentation de rongeurs lors des premières années après l’accident.

 

Maintenant il y a plus de 400 espèces d’animaux vertébrés parmi lesquels des cerfs, des élans, des chevreuils, des sangliers, des lynx, des loups, des ours bruns et beaucoup d’autres. Au temps actuel, la quantité de gros mammifères est pareille à celle de quatre réserves naturelles en Biélorussie…Un vrai paradis pour les chasseurs. En effet, les statistiques étudiées ne comportent pas les éléments qui concernent le taux de reproduction des animaux ou bien leur santé. Pourtant, les chercheurs soulignent que les populations actuelles de mammifères ne sont pas influencées par les afflux d’autres zones.

L’abondance de poisson dans la zone de Tchernobyl

Il est à noter qu’avant l’accident dans la zone de Tchernobyl il y avait une infrastructure halieutique puissante qui assurait la réception annuelle de 3.000 tonnes de poisson. C’est vrai que même aujourd’hui ce territoire est considéré comme la zone fluviale où d’après l’étude réalisée par les chercheurs, on note 42 espèces de poisson. Dans la rivière de Pripyat on constate la présence de 20 espèces, parmi lesquels le brochet, le gardon, la perche, la brème, le poisson rouge, le poisson-chat et d’autres.

Les avis des personnes interrogées concernant la qualité du poisson dans la rivière de Pripyat sont plutôt positifs. On peut entendre dire que les caractéristiques dimensionnelles sont plus grandes que dans le Dniepr; en plus, comme il y a peu de navires tout le long de Pripyat, heureusement, on n’observe pas des taches sur le poisson qui témoignent de la pollution de la rivière avec du carburant ou de l’huile.

L’embouchure de Pripyat et ses baies sont les endroits les plus populaires pour la pêche dans la zone de Tchernobyl. Pourtant, il y a aussi des endroits inhabituels comme les systèmes d’irrigation abandonnés où la pêche n’a pas de caractère massif. Quand même il est possible d’y attraper du poisson comme la carpe ou bien le carassin. Comme vous voyez, il y a beaucoup d’avantages de la chasse et la pêche dans la zone de Tchernobyl mais c’est justement à vous de prendre la décision d’y aller ou pas.

Découvrir la zone interdite: les tours organisés à Tchernobyl

Si vous êtes parmi ceux qui désirent se plonger dans les événements remarquables du passé pour ressentir vous-même cette ambiance et voir tout par vos propres yeux, faites le voyage dans la zone interdite de Tchernobyl. Dès 1986 on organise les excursions dans les lieux de la catastrophe nucléaire pour les touristes qui aiment les tours extrêmes et extraordinaires.

Quelques mots sur Tchernobyl et Prypiat pour les futurs touristes

Tchernobyl est à 120 km de Kiev, ce qui n’est pas loin de la frontière avec la Biélorussie. Le 26 avril 1986, l’un des réacteurs est explosé en réponse à l’emballement de la réaction nucléaire. Il est considéré que les dispositifs de sécurité ont été insuffisants. En conséquence de cet emballement de la réaction, on témoigne du réacteur surchauffé et des gaz explosifs qui ont dégagé. Pendant plusieurs heures, les pompiers faisaient tout leur possible pour lutter contre cette déflagration terrible qui était survenue. Lors des semaines ils mettaient en danger leurs propres vies. Plus de trente personnes sont morts à cause des brûlures graves et des rayonnements radioactifs. A 5 heures du matin, ils ont réussi à éteindre l’incendie principal, pourtant des maisons ont résisté pendant plus de dix jours.

L’Europe du Nord, de l’Ouest a été touchée par les vents radioactifs. On affirme que le nuage avec des poussières et des gaz nocifs de Tchernobyl est passé au moins une fois partout sur la planète. Grâce à la Suède des particules contaminées ont été détectées. C’était justement ce pays qui a donné l’alerte à tout le monde parce que les autorités soviétiques ne voulaient pas cela rendre publique. Le réacteur a été conservé sous un sarcophage étanche qui est fissuré aujourd’hui.

loup de Tchernobyl

La ville de Prypiat a été construite pour les employés de la centrale. Elle est justement à 3 km de la centrale nucléaire. Lors de la journée après la catastrophe, les autorités n’ont pas prévenu les habitants de la situation qui était en train de se dérouler. L’évacuation des gens n’a commencé que le lendemain après l’accident. Pour ne pas semer la panique on a dit simplement à tout le monde de prendre les choses les plus nécessaires avec eux, car dans 3 jours ils reviendront. En vérité, ils ont quitté leur ville à jamais.

Il est à noter qu’en 2000, on a totalement arrêté la centrale mais au temps actuel, près de 3.000 personnes continuent d’y travailler en régime spécial.

Environ 100 personnes, majoritairement âgées, ont choisi de venir y passer leurs derniers jours à leurs risques. Aujourd’hui on ne connaît plus l’ampleur des dégâts de cet accident. On peut venir pour y promener et se plonger dans les événements du passé où règne le monde animal et végétal.

Comment effectuer un voyage dans la zone de Tchernobyl?

A partir de 2010, les tours dans la zone interdite sont autorisés. Des agences différentes en ligne qui se trouvent principalement à Kiev permettent aujourd’hui à tout le monde de visiter Tchernobyl pendant un ou quelques jours. Le prix proposé pour le voyage comprend en général le déplacement, le repas justement sur place, la nuit dans un hôtel, la location du compteur Geiger, aussi bien que les explications d’un guide.

Si vous devez choisir l’agence, préférez celle européenne à ukrainienne et si vous avez une telle opportunité, choisissez l’agence francophone. Comme ça votre projet sera préparé beaucoup mieux et vous pourrez poser les questions qui vous intéressent à votre guide que vous comprenez bien et qui vous comprend aussi. Il est nécessaire de chercher justement une agence sérieuse et professionnelle par rapport aux modalités.

A propos de la visite à Tchernobyl

Le début de la visite, c’est toujours l’information utile sur l’accident nucléaire qui s’est survenu le 26 avril 1986, aussi bien que sur son élimination et ses conséquences. Après cela on fait une excursion autour de la zone de Tchernobyl en s’arrêtant près du monument des pompiers qui porte le nom «Aux gens qui ont sauvé le monde». Ensuite, les touristes ont l’opportunité de visiter la centrale nucléaire de Tchernobyl, voir les autopompes, les hélicoptères et une autre technique qui a été utilisée lors de la liquidation des conséquences de l’accident.

La partie intéressante du voyage, c’est l’excursion à Prypiat qui se trouve justement à 3 km du réacteur. Les maisons abandonnées rappellent la présence des habitants dans cette ville-fantôme. Le parc des attractions qui devait être ouvert le 1 mai de l’année de la catastrophe mais malheureusement, ce n’était pas le cas, fait généralement une forte impression aux visiteurs.

Les touristes peuvent aussi parler aux aborigènes de cette zone interdite. Ces gens ont été évacuées mais après, ils sont revenus en contournant les interdictions pour vivre sur leur territoire natal. Donc, personne ne peut raconter mieux qu’eux-mêmes les événements remarquables et terribles de l’année 1986, leurs conséquences et même la vie actuelle à Tchernobyl.

Attention! Seulement les personnes qui ont atteint l’âge de 18 ans peuvent partir à l’excursion. En plus, elles doivent présenter leurs cartes d’identité.

sanglier Tchernobyl Ukraine

Il faut mentionner que Tchernobyl se trouve à 100 km de la capitale de l’Ukraine. Pour y faire la visite, il est nécessaire de commander le tour à l’un des opérateurs touristiques. On vous conseille de le faire au préalable, au moins de dix jours à l’avance. Vous pouvez vous servir, p.ex., par les numéros de téléphone suivants: (044) 451-61-71, (044)-257-13-87 ou bien choisir une autre agence touristique de Kiev sur Internet, il y en a beaucoup. En ce qui concerne les prix, ils dépendent bien sûr des forfaits de l’agence laquelle vous avez choisi mais en général, ils sont à peu près les suivants: pour les Ukrainiens et les étrangers – $120 – avec le groupe, $425 – visite individuelle. Pour avoir une excursion en anglais il faut payer $170 si vous faites partie du groupe et $500 si vous voyagez seul.

 

 

Le danger de manger dans l’une des cantines à Tchernobyl: existe-t-il vraiment?

Si vous vous posez cette question avant de partir sur place parce que vous considérez que tout le repas est radioactif, on vous assure que vous vous trompez. En effet, on ne produit pas la nourriture localement et tous les plats sont traditionnels ukrainiens. On offre généralement une soupe, une entrée, puis il y a un plat du jour avec de la viande ou sans, si vous êtes végétarien, du pain et aussi une boisson à votre choix. Donc, ne vous inquiétez pas, il n’y a aucun danger pour votre santé!

La visite dans la zone interdite de Tchernobyl: est-elle dangereuse?

Pour vous calmer, je vais vous citer un exemple. L’un des touristes étrangers a écrit dans son blog personnel qu’après avoir passé un jour sur place, il a reçu 0.003 mSv, ce qui est l’équivalent d’un vol Europe – Australie ou bien d’une radio chez le dentiste. Il a calculé ce montant avec un dosimètre portable qu’il avait loué pour 10$ la journée. Pourtant, il existe quelques règles de sécurité. Il vous faut porter un pantalon, une chemise à manches longues et des chaussures fermées. Ne touchez à rien sur place et même si quelque chose tombe par terre, laissez-le sur sol. Par mesures de sécurité, il vaut mieux de ne pas manger dehors. Ne vous inquiétez pas: même s’il vous arrive de transporter une poussière radioactive, il y aura toujours quelqu’un qui vous aidera d’en débarrasser. Les guides recommandent aussi à tout le monde d’apporter avec soi une paire de chaussures supplémentaire.

Peut-on prendre des photos sur place à Tchernobyl?

Sans aucun doute, vous pouvez le faire. C’est autorisé et vos appareils ne risquent rien. C’est seulement dans les zones de checkpoint qui se trouvent à 10 km et à 30 km qu’il est interdit de prendre les militaires en photos.

 

Les dernières choses à ajouter à propos des tours dans la zone interdite de Tchernobyl

Il est aussi important de préciser que malheureusement, il n’y a pas de toilettes sur le chemin. C’est pour ça qu’on conseille souvent aux touristes de boire moins d’eau ou d’autres boissons pour ne pas avoir des problèmes lors de l’excursion.

Donc, comme vous avez bien compris, la visite dans la zone interdite de Tchernobyl n’est pas dangereuse pour vous. Selon les journalistes, il n’y a vraiment aucun risque pour ceux qui respectent les mesures de sécurité car lors de quelques heures à Tchernobyl il est impossible de nuire à la santé.

photos Chernobil Ukraine

Donc, si vous êtes une personne curieuse qui aime le tourisme extrême, pourquoi pas de visiter l’un des endroits historiques et remarquables pour voir tout par vos propres yeux? Plongez-vous dans le mystère d’un célèbre accident nucléaire de Tchernobyl sans aucun risque pour votre santé!