Comment la femme que j’ai rencontrée peut-elle avoir un visa pour la France, la Belgique, la Suisse ou le Canada ?

Comment faire venir votre amour russe en France, en Belgique, en Suisse ou au Québec ?

De nombreux étrangers arrivent chaque année en Ukraine et en Russie pour faire des rencontres avec des femmes russes et ukrainiennes dont la tendresse, la délicatesse et la gentillesse sont bien reconnues à travers le monde entier. Les recherches d’une grande partie de ces hommes débouchent sur une rencontre réussie avec une véritable histoire d’amour digne des 1001 nuits. Les liens entre l’homme étranger et la femme russe ou ukrainienne se développent et celui-ci se demande quelles sont les démarches à effectuer pour faire venir la femme russe ou ukrainienne avec qui il a une relation en France, en Suisse, au Québec ou dans un autre pays. En théorie, ce n’est pas difficile, il ne faut qu’un visa, français, belge, suisse ou canadien… et des billets d’avion. Mais si c’est effectivement simple pour les billets d’avion, c’est en revanche plus difficile d’obtenir un visa car il peut être refusé. Avant de commencer les démarches, il faut évaluer les chances de réussite. La partie ci‑dessous ne concerne pas les femmes ukrainiennes qui voyagent dans les pays européens de l’espace Schengen, elles ont juste besoin d’avoir un passeport biométrique.

Voici les conditions les plus favorables pour que votre tendre beauté russe se voie délivrer un visa par l’Ambassade de France, de Belgique, de Suisse ou du Canada (Québec), ou par des services consulaires (à partir du 11 juin 2017 les citoyens ukrainiens n’ont plus besoin de visa pour voyager dans les pays-membres de l’espace Schengen pour des séjours pouvant durer jusqu’à 90 jours) :

  1. Elle a un (ou des) visa(s) Schengen (ou un visa canadien) antérieurs sur son passeport.
  2. Elle a un travail bien payé (à partir de 300 Euros mensuel).
  3. Elle est étudiante (sauf si c’est sa dernière année d’études).
  4. Elle a un enfant qui reste en Russie ou en Ukraine.
  5. Elle possède de l’immobilier ou d’autres biens.
  6. Si elle parle français elle aura plus de chances d’avoir un visa pour la France.

Si la jeune femme d’Ukraine ou de Russie que vous envisagez de faire venir en France ou au Canada réunit trois ou plus de ces conditions, vous pouvez débuter les démarches pour obtenir un visa pour votre tendre amour russe.

Il vous faudra la photocopie de la première page de son passeport qui comporte le numéro de son passeport, son nom de famille, son prénom et son adresse. Vous devrez la joindre à l’attestation d’accueil que vous ferez valider par la mairie de votre ville.

Il vous faudra ensuite expédier l’original de cette attestation d’accueil à la demoiselle qui devra aller la présenter à l’Ambassade de votre pays en Ukraine ou en Russie avec d’autres documents comme le formulaire de demande de visa, des photos d’identité, les attestations de travail, l’assurance santé et la réservation des billets d’avion. Ces pièces sont nécessaires pour obtenir un  visa Schengen.

Un visa court-séjour pour inviter la femme russe en France peut être octroyé pour un voyage n’excédant pas quatre-vingt-dix jours. Le visa lui sera délivré le jour même de son entrevue à l’Ambassade.

Il faut savoir que même si tous les documents fournis sont conformes, l’Ambassade est en droit de refuser une demande de visa.

Si la femme russe ou ukrainienne que vous envisagez d’inviter ne réunit qu’une ou deux conditions favorables, il vaudrait mieux écarter cette solution et demander le visa français via les services d’une agence de voyages. La femme russe ou ukrainienne que vous voulez inviter doit acheter un voyage touristique à destination de votre pays ou d’un autre état de l’espace Schengen. Le coût d’un séjour d’une semaine est de 800 à 1400 Euros à peu près, ce tarif varie selon la saison.

Le prix inclut les billets d’avion, une chambre d’hôtel, les transferts et l’assurance voyage. L’Ambassade requiert les mêmes papiers pour un séjour organisé que pour un voyage individuel par invitation, mais ce n’est plus vous qui envoyez l’invitation pour la femme russe ou ukrainienne en France. Il faut savoir qu’une demande de visa faite par une agence de voyage n’assure pas l’obtention du visa non plus.

Attention aux arnaques, n’envoyez jamais d’argent à des femmes russes ou ukrainiennes que vous ne connaissez pas personnellement !

Si vos liens avec une femme russe ou ukrainienne sont déjà assez intimes, elle peut demander un visa en vue du mariage. Le mérite de ce type de visa est qu’il n’est jamais refusé et qu’après la venue de la femme russe ou ukrainienne dans votre pays, par contre vous avez trois mois pour concrétiser le mariage avec elle faute de quoi le visa ne sera plus valable.

Le seul inconvénient est que l’ensemble des documents à fournir est assez conséquent et que le tout demande environ 3 à 4 mois de préparation.

Vous avez donc trois façons différentes de pouvoir faire venir la femme russe ou ukrainienne chez vous.

 

Vous pouvez consulter notre site de rencontres russe dont le sérieux n’est plus à démontrer pour vérifier les documents requis et nous poser des questions supplémentaires concernant les spécificités des demandes faites par des femmes de l’Est pour obtenir un visa pour la France, la Belgique, la Suisse ou le Québec.